Entre Meuse et Rhin

 
Ecrit par Mathieu Stassart

Un peu d'histoire

Le premier projet d'Eurégion vit le jour en 1958 sous le nom d'Euregio (à ne pas confondre avec l'Eurégio Meuse-Rhin). Ce partenariat scellait l'entente entre cinq régions frontalières en Allemagne et aux Pays-Bas. Depuis,  plus de 90 Eurégions ont pris forme, sous l'impulsion du Conseil de l'Europe et de l'Union Européenne. Le vocable général d'Eurégion désigne des projets protéiformes : toutes les eurorégions ne fonctionnent pas de la même manière et ne poursuivent pas les mêmes objectifs. Certaines se résument à des consultations transfrontalières épisodiques, d'autres travaillent de concert en vue de réalisations liées à l'aménagement du territoire. Cela implique des domaines divers tels que la politique de l'emploi, la protection de l'environnement ou encore le tourisme.

L'eurégio Meuse-Rhin

Née en 1976, l'Eurégio Meuse-Rhin est l'une des doyennes des Eurorégions de l'Union européenne. Elle s'étend sur cinq régions, issues de trois pays : le sud et le centre de la province du Limbourg (Pays-Bas), la région Zweckverband Region Aachen (Allemagne), la Communauté germanophone de Belgique (située en province de Liège) et les provinces de Liège et du Limbourg (Belgique).
Son siège d'activité se situe dans la ville d'Eupen, en province de Liège. Depuis 2013, Karl-Heinz Lambert, homme politique belge et ancien ministre-président de la communauté germanophone de Belgique, en assure la présidence.

Des initiatives culturelles...

Leur proximité géographique n'enlève rien aux spécificités de chacune des cinq régions composant l'Euregio Meuse-Rhin. En matière de culture, des projets cherchent l'implantation d'une dynamique de convergence et la création d'une identité commune. C'est le cas de « RegioThéâtre o RegioDanse – scènes transfrontalières. Portée par cinq théâtres (Liège, Hasselt, Eupen, Maastricht et Aachen), cette initiative lancée il y a quelques années consiste en la création d'une saison commune à toutes ces institutions, et promeut la circulation des oeuvres culturelles au sein de l'Euregio Meuse-Rhin. Originalité du projet : les théâtres proposent des navettes gratuites pour transporter les spectateurs vers les spectacles organisés dans les théâtres partenaires.

Les hautes fagnes, en Belgique / Photo : freeclicc

Et touristiques !

Les possibilités de découvertes sont nombreuses, et la mobilité douce favorisée. Les amateurs du guidon trouveront avec la RurUFer Radweg (ou piste cyclable de la Roer) l'occasion de se régaler. Longue de plus de 170km, cette piste cyclable débute au signal de Botrange, là où la Roer trouve sa source, dans  hautes-fagnes belges. La piste suit le cours de la rivière et traverse avec elle les frontières. Passant par les forêts allemandes et les paysages vallonnés, la RurUFer Radweg termine son parcours dans la ville de Roermond, aux Pays-Bas. La piste cyclable bénéficie d'un balisage intégral, qui la rend accessible à tous.

La mobilité douce favorisée

Pour se déplacer entre les différentes régions, des initiatives communes à différentes sociétés de transport public existent. Le billet Euregio offre un libre parcours d'un jour en bus et en train dans toute la zone euregio. D'un prix de 18 euros, il est valable pour une personne en semaine, et pour cinq (deux adultes et trois enfants) durant les weekend et jours fériés.
Une initiative originale et peu onéreuse pour découvrir, seul ou à plusieurs, la diversité de l'Eurégio Meuse-Rhin.

 

Retrouvez ici une vidéo de présentation de l'Eurégio Meuse-Rhin (en français, allemand, et néerlandais)

---

Articles précédents:

Tourisme mémoriel : voir pour comprendre (Solène Terisse)

Couch surfing : quelques clics pour un clic clac (Alice Allerat)