Ria d’Aveiro : une lagune sans lacunes

 
Ecrit par Didier Vors

Il semblerait tout à fait inconcevable de visiter Aveiro, sans passer au moins une journée dans les proches alentours. C’est ce que vous propose ce circuit qui permettra de mieux comprendre la réalité maritime de la région. Ici où que se posent nos yeux, tout rappelle la mer.

José Saramago, l’écrivain portugais prix Nobel de littérature parle de la lagune d’Aveiro comme « un corps vivant qui relie la terre à la mer avec un cœur énorme »

Logé dans un bâtiment d’une grande modernité, le Musée maritime de Ilhavo raconte l’épopée de la pêche à la morue au large de la Norvège (mer baltique) et du Canada Atlantique

Possibilité de visiter des bateaux comme le Faina Maior , datant des années 1940,
ou encore le Santo Andre (à cinq minutes à pied du musée) sur les quais de Fore Barra.

Des expositions permanentes, temporaires complètent l’offre culturelle.
A noter aussi que le musée organise des événements comme le festival de la mer, chaque année en avril                 
D’aspect plus sobre que les moliceiros, il existe dans la lagune deux autres types d’embarcations traditionnelles les « bateiras » pour le transport du poisson frais que l’on retrouvera bien vite sur les étals des poissonniers et dans les nombreux restaurants de fruits de mer, et les « mercatels » qui acheminent le sel

On peut voir encore les sauniers débarquant leur récolte quotidienne dans le petit port de Torreiro, un endroit paisible qui contraste avec l’agitation de la ville.

Sur la Costa Nova on trouve les fameux « Palhérois »    appelées aussi maisons « pyjama » de la Costa Nova qui servaient jadis à entreposer le matériel servant à la pêche et très occasionnellement de dortoir d’où leur nom !

Avec leurs devantures colorées de bandes verticales, jaune, bleues, rouge ou vertes elles dégagent un charme fou.

Les marcheurs ne manqueront pas de se promener à travers Réserve des dunes de São Jacinto cet espace classé en zone naturelle qui a pour fonction la conservation du patrimoine naturel et la diversité de la pinède. Il existe plusieurs chemins de longueur différentes (40 minutes à 3 heures) où après avoir cheminé à travers une forêt de pins on devine vite derrière les dunes la violence de l’océan, dans un silence assourdissant.

Plage de São Jacinto, immense plage de sable blanc à deux pas de la réserve naturelle.

Le ferry , le moyen le plus rapide pour traverser la ria d’Aveiro

 

 

 

 

Le Phare de Barra, le plus élevé du Portugal et l’un des plus hauts d’Europe, il marque l’entrée de la lagune, dans le quartier balnéaire d’Aveiro.
Ne pas manquer de déguster l’anguille, le poisson le plus emblématique et le plus populaire de la Ria de Aveiro. On la sert grillée, en ragout, ou encore sous forme de gratin

Crédits photos :
Musée maritime Ilhavo : 1/2 
Didier Vors : 3 :4 :5 :6 :10
Divers :7 /8/9/11

Pour aller plus loin :
http://www.centerofportugal.com/fr/
www.museumaritimo.cm-ilhavo.pt
http://www.marfilmfestival.pt/
http://www.aveirobus.pt/  (compagnie ferry)

Reserva natural des dunes de São Jacinto
Tél : (351) 234 831 063