Greeters : vivre le tourisme autrement

 
Ecrit par Victoire Guérin

Faire l'expérience des « Greeters », c'est vivre le tourisme autrement. C'est découvrir une ville telle que la perçoive ses habitants. Les « Greeters » n'offrent pas une simple visite guidée, mais un réel moment d'échange en toute convivialité.

Le système des « Greeters » fut fondé par Lynn Brooks à New York City en 1992. Il tire ses origines de rencontres faites par Lynn et de son envie de faire connaître sa vision de New York au monde entier  : une belle, grande et à la fois petite ville, avec ses quartiers, ses coins shopping, ses drôles d'endroits où manger, et ses habitants toujours prêts à aider et aiguiller les visiteurs. C'est dans cet esprit d'échange et de partage que le concept a été mis en place. Le succès fut vite au rendez-vous. Les « Greeters » continuent à essaimer si bien que l’on peut les trouver maintenant sur les cinq continents.

Les « Greeters » offrent une nouvelle forme de tourisme basée sur le  volontariat et la gratuité, privilégiant l'échange culturel. Les visites sont tout aussi bien ouvertes aux familles, aux groupes d'amis, aux couples qu'à des personnes seules. Chaque proposition reste unique et adaptée aux envies et demandes des visiteurs. Connaître la vie d'un quartier en particulier, découvrir l'aspect historique ou artistique de la ville, la gastronomie, les parcs et jardins : tout est permis, il suffit de demander ! Les thématiques sont nombreuses et variées et les balades se déroulent  hors des axes touristiques habituels.

Les « Greeters » ne sont pas des guides professionnels, mais des bénévoles qui aiment leur ville, la connaissent et ont envie de la faire partager aux autres. Il s’agit généralement de personnes ouvertes sur les différentes cultures, bien souvent passionnées par un aspect particulier de leur cité qu'ils souhaitent  faire partager.
Tout cela dépasse  la simple balade organisée et commentée et donne lieu bien souvent à une réelle interaction entre l'habitant et le visiteur, dans une logique d’apports réciproques.

Que l'on soit en vacances, en voyage d'affaires ou en weekend dans un endroit inconnu, les « Greeters » sont un bon moyen de se familiariser avec la ville. La déception est rarement au rendez-vous et la démarche très simple. Il suffit d'en faire la demande sur le site internet des « Greeters » de la ville, remplir un profil et se laisser guider.

Les « Greeters ». voilà bien une initiative novatrice, une façon de voyager autrement, loin des guides touristiques et plus proche de la population. Nous vous invitons à faire l’expérience sans délais !

Pour aller plus loin :

http://globalgreetersnetwork.info


Articles précédents:

Le Jour des Morts : Le syncrétisme de deux cultures (Ecrit par Diana Garcia - Texte traduit par Alice Ginet Duchenaud )

Exposition Universelle de Milan : le tour du monde en 48h (Laurène Gianuzzi)

Route Napoléon : Quand le tourisme rencontre l’histoire (Didier Vors)

Festival international de géographie de Saint Dié : Le gai savoir (Didier Vors)

Slow tourism : l’éloge de la lenteur (Solène Terrisse)

Entre Meuse et Rhin (Mathieu Stassart)

Tourisme mémoriel : voir pour comprendre (Solène Terisse)

Couch surfing : quelques clics pour un clic clac (Alice Allerat)


Accueil - Aller en haut de page