Tourisme littéraire : sur les pas des écrivains

 
Une chronique de Solène Terisse

La littérature fascine nombre d'entre nous et représente une source d'enrichissement et d’expérience que de plus en plus de gens veulent continuer à vivre au-delà des lignes.
Ainsi, depuis plusieurs années le «tourisme littéraire » connaît un boom sans précédent. Si d’aucun cherchent à mettre une image sur les lieux qui ont vu évoluer les héros de leurs romans préférés, d'autres aiment à se perdre dans l’éden autrement fréquenté par les plus grands auteurs ou les musées qui leur sont consacrés. Cette nouvelle forme de tourisme permet aux amoureux de littérature une alternative non négligeable à l’expérience touristique habituelle.

Du livre à la réalité

Grâce au tourisme littéraire et à la mise en place de nombreux circuits thématiques, il est aujourd'hui possible de vivre l'aventure d'un point de vue plus tangible et d'autant plus stimulant. Si la France possède un patrimoine littéraire considérable, l'évolution de ce type de tourisme permet aux adeptes de se plonger dans leurs œuvres favorites et de découvrir leurs sources sur chaque continent. L’expérience littéraire est passionnante ; elle stimule et éveille en chacun de nous des sensations que la réalité « écorche» parfois. Ainsi, la possibilité de « rentrer dans le livre » apparaît comme un moyen électrisant de prolonger les émois de la lecture.

Des circuits dans le monde entier

Partout dans le monde, des circuits littéraires se sont mis en place depuis le succès de romans et autres trilogies. Bien que nés de la fiction, ces circuits sont eux portés par une demande bien réelle.

En Suède, un circuit dans le Stockholm de Lisbeth Salander, personnage phare de la trilogie de Stieg Larsson propose aux fans de la saga de déambuler dans la vieille ville et près des locaux du journal Millénium, dont la trilogie tire son nom. C'est ainsi que depuis 2009 des milliers de personnes profitent chaque année d'un séjour dans la capitale suédoise pour rendre hommage aux romans de Larsson. Le musée national de Stockholm consacre même une exposition au célèbre best-seller suédois.

Dans le grand Nord Canadien, c'est la rudesse d'une nature profonde et sauvage décrite par le bien connu « Call of the Wild » de Jack London qu'il est possible de toucher du doigt. Sur les traces de la grande ruée vers l'or de la fin du 19ème siècle, les amoureux du roman de London peuvent eux aussi se frotter à l’expérience des grands espaces dans le Yukon. A Dawson, il est aussi possible de terminer l'aventure par la visite de la cabane de l'écrivain.
Paris, trésor de littérature

Paris à livre ouvert

Si le patrimoine littéraire français est sans égal, Paris est sans doute le lieu de toutes les inspirations.
La capitale et sa région sont un trésor pour les amoureux de littérature et nombreux sont les lieux de la capitale ayant accueilli personnalités et artistes qui ont laissé sur la ville une empreinte indélébile.
Déambuler dans les rues de Paris c'est se plonger au cœur des romans de Proust et de Zola, et un passage au Café de Flore à Saint-Germain-des-Prés nous rapproche de la passionnante romance de Jean Paul Sartre et Simone de Beauvoir qui disaient y passer des journées entières. Toujours à St Germain les Prés, c'est aux Deux-Magots, que Camus, Vian ou encore Prévert confrontaient leurs idées progressistes.
Sur les boulevards imaginés par le Baron Haussmann, c'est à la plume de Chateaubriand qu'on pense, lui qui avait si bien décrit dans ses Mémoires d'outre tombe les grands travaux parisiens sous le Second Empire : « on dirait que l'ancien monde finit et que l'autre commence ».

A Montmartre, nombre de fois se sont réunis au Café de la Nouvelle Athènes, place Pigalle des figures comme Stendhal, Stéphane Mallarmé et Théophile Gautier, qui croisèrent à maintes reprises Zola et ses amis peintres ; Renoir, Manet et Toulouse-Lautrec entre autres. De nombreuses personnalités littéraires et artistes reposent d'ailleurs aujourd'hui au cimetière de Montmartre.

La Closerie des Lilas est l'un des cafés d'artistes qui ont animé la vie de quartier de Montparnasse. Des écrivains tels que Baudelaire, Verlaine ou encore Guillaume Apollinaire s'y réunissent, et au début du XXXème siècle on y voit Paul Fort y disputer une partie d’échecs avec Lénine. Plus tard, la Closerie deviendra le repaire de l'intelligentsia américaine : Henry Miller, Hernest Hemingway et Francis Scott Fitzgerald participent à leur tour au rayonnement de ce quartier parisien. On dit que c'est à la terrasse de la Closerie des Lilas que Fitzgerald présenta à Hemingway son Gatsby le Magnifique.

Balade littéraire en Province

Si la ville lumière est le berceau de nombre de chefs d’œuvre, les provinces françaises s’enorgueillissent elles aussi de la patte d'artistes qui les ont fait connaître et rayonner aux yeux de tous.

En Provence, c'est sur les terres de Pagnol, entre Aubagne et Marseille que l’expérience littéraire prend tout son sens. Il est à notre tour possible de fouler le sol aride des collines et de se plonger dans les souvenirs d'enfance de Pagnol ; plus loin, l'ombre de Manon des sources et des Soubeyrand semble se découvrir.

Dans les Cévennes, c'est sur les traces de l'écrivain écossais Stevenson qui en 1878 voyagea à travers les montagnes pour fuir ses peines de cœur que l'aventure se prolonge. Avec l’ânesse Modestine, il traversa les Cévennes à pied, de la Haute Loire à la Lozère pour atteindre la ville de St Jean du Gard après un périple de près de deux cents kilomètres.. En 1978 face à l’afflux de randonneurs voulant à leur tour tenter le grand pèlerinage de Stevenson, et à l'occasion du centenaire du voyage de l'écrivain écossais, un chemin de randonnée balisé de cent quatre vingt quinze kilomètres est mis en place au cœur du Parc National des Cévennes.

Si les amateurs de Giono, aimeront eux à se perdre sur le plateau du Contadour et dans les ruelles de Manosque, se rendre à Aix les bains et près du Lac du Bourget nous rapprochera un peu plus de l'atmosphère qui inspira à Lamartine son célèbre poème « Le Lac ». En Normandie et plus précisément à Trouville sur Mer, la plume de Proust hante encore l'appartement 105 de l’Hôtel des Roches noires.

Lire ou voyager : Plus la peine de choisir ! Ces itinéraires sauront charmer les marcheurs épris de littérature comme ils combleront les lecteurs férus de déambulations.

Crédits photos :

Wikipédia
Terre des ecrivains